Top
  >  Madagascar   >  Le singe de Madagascar : un symbole fort de l’île
le singe de Madagascar

Partir à la rencontre des singes de Madagascar

Madagascar est une île paradisiaque intéressante pour découvrir les vraies merveilles de la nature. Appelé également l’île rouge ou la Grande Île, Madagascar fait partie du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES. Celle-ci regroupe les 6 îles de l’Océan Indien dont l’île Maurice, La Réunion, Seychelles, Mayotte, Comores et Madagascar. Elles possèdent toutes une richesse floristique et faunistique extraordinaire qui épatent tous les voyageurs de toutes catégories. Dans cet article, on va partir dans la Grande Île pour faire connaissance avec le singe de Madagascar, un petit animal emblématique de l’île.

Quels singes vivent à Madagascar ?

Les singes font la réputation de la grande île du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES et de nombreux touristes choisissent Madagascar comme destination pour uniquement rencontrer ces espèces animales. Les lémuriens sont les parents des singes et ils vivent exclusivement dans cette île. La famille des lémuriens compte environ 36 espèces et la grande majorité ne se trouve que sur l’île Rouge. L’Afrique possédait également des lémuriens, mais ils ont disparu suite à la compétition avec les autres primates. Incroyablement, les singes de Madagascar ont réussi à vivre en toute quiétude dans cette île. Quand on parle de lémuriens de Madagascar, il existe deux grandes familles bien distinctes : les espèces diurnes, facilement repérables, et les espèces nocturnes qui sont beaucoup plus difficile à observer.

La plupart de ces animaux se nourrissent de feuilles et de fruits ou encore de la chasse d’insectes. Ils se déplacent en sautant ou en grimpant les arbres. Le singe de Madagascar symbolise et représente souvent ce pays et son peuple. C’est pourquoi on trouve des tas d’articles touristiques comportant ce petit animal qui se vendent partout dans l’île comme des tee-shirt, des tableaux, des marqueteries, etc. Ce sont des primates qui ont survécu sur l’île Rouge grâce, certainement, aux forêts primaires riches et sécurisantes qui ont permis leur reproduction. Actuellement en voie de disparition, ils sont protégés dans des sites sécurisés comme des réserves naturelles et les parcs nationaux.

Les espèces les plus populaires de l’île

Parmi les espèces de lémurien les plus célèbre, on cite l’Indri qui est également le plus grand de tous. Sa taille atteindre jusqu’à 70 ou 90 cm. Ce singe de la grande île du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES se distingue par son cri semblable à celui d’une baleine. Surnommé Babakoto, ou père de Koto, cette appellation est issue d’une légende Betsimisaraka, une ethnie de l’Est, qui raconte que la famine frappa sur l’île et le père de Koto et sa femme abandonnèrent leur territoire pour vivre en forêt. Puis, ils y eurent leurs familles et refusèrent de quitter la forêt.

Puis, il y a aussi le Sifaka qui est un lémurien sauteur. Cette espèce se caractérise par sa queue plus longue que son corps et son pelage épais en noir et blanc. Pour se déplacer, il fait de grands sauts sur le côté en alternant la gauche et la droite. Ensuite, l’Aye-Aye fait également des lémuriens les plus célèbres de Madagascar. C’est un animal nocturne qui vit souvent en discrétion en raison de son caractère plus solitaire. Il possède des yeux énormes et globuleux ainsi que des oreilles larges. On le reconnaît facilement par son troisième doigt plus long que le reste.

post a comment