Top
  >  Les Comores   >  Un archipel localisé dans le canal de Mozambique
Un archipel localisé dans le canal de Mozambique

La localisation de l’archipel des Comores

L’archipel des Comores possède 4 îles. Il y a Grande Comore, Anjouan, Mohéli et Mayotte. Toutefois, la dernière île ne figure pas dans l’Union des Comores. En effet, Mayotte est un département d’outre-merde France depuis plusieurs années. L’archipel figure parmi les régions concernées par le TRAPÈZE DES MASCAREIGNES. Il s’agit d’un ensemble d’îles localisé dans l’océan Indien. Outre les Comores, il regroupe Seychelles, Madagascar, la Réunion, l’île Maurice et Mayotte.

Où se trouvel’archipel des Comores ?

Avant de plier bagage vers ce magnifique archipel, il est important de bien connaitre son emplacement géographique. Ainsi, il est possible de retrouver les Comores à l’entrée nord du fameux canal de Mozambique. Il se trouve au milieu de Madagascar et du continent. L’archipel affiche une superficie de 2 240 km2. Grâce à son emplacement géographie, l’archipel du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES a été depuis longtemps une destination incontournable pour les marins. Historiquement, beaucoup d’étrangers ont fait escale sur les îles des Comores avant de rejoindre la Chine et l’Orient. La plupart de ces navigateurs sont des commerçants en quête de marchandise. Jusqu’à maintenant, les navires continuent d’utiliser le canal de Mozambique comme voie maritime.

Les îles des Comores

La Grande Comore ou N’Gazidja est l’île la plus importante en termes de superficie. Son littoral fait 170 km de long environ. La région abrite Moroni localisée dans la partie ouest. Par ailleurs, la capitale possède un port qui permet de rejoindre facilement les côtes de Madagascar ou le continent. Il est possible de diviser la carte de Grande Comore en 3 :  le massif de la Grille au nord, le massif du Karthala au centre et la péninsule de Badjini au sud.

Avec sa forme ovale, Mohéli est la plus petite île de l’archipel. C’est également l’île la plus au sud de l’Union des Comores. La région se caractérise par une faible démographie, une nature intacte et ses plages de luxe. La faune marine est particulièrement abondante grâce à la présence d’un récif corallien de 2 km de large. Il s’agit d’une destination incontournable dans le TRAPÈZE DES MASCAREIGNES pour ceux qui sont en quête d’expérience unique.

Anjouan ou Ndzouani possède un paysage accidenté. À l’inverse de Grande Comore, l’île possède un circuit hydrographique important. Cela permet aux anjouanais de produire de nombreux produits agricoles. La production vivrière de l’île concerne le manioc, le taro, l’igname, la patate douce ainsi que les bananes. L’île abrite aussi des plantations de vanille et de girofle. Sans oublier l’ylang-ylang qui dégage un arome inoubliable.

Une faune et flore identique à celle de Madagascar

Les îles de l’archipel sont séparées entre elles à une distance de 80 km environ. En revanche, quelques centaines de kilomètres séparent l’archipel de la grande île. C’est pourquoi l’écosystème sur place est assez similaire à celui de Madagascar, et non de l’Afrique. Par exemple, il est impossible de retrouver les big five à Anjouan ou à la Grande Comore. En revanche, les makis et les lémuriens symbolisant la grande île du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES sont visibles aux Comores.

post a comment