Top
  >  Madagascar   >  Planter un dragonnier de Madagascar chez soi
Planter un dragonnier de Madagascar

Bon à savoir sur le dragonnier de Madagascar

Madagascar est une île située au cœur de l’Océan Indien. Elle fait partie du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES avec l’île Maurice, Mayotte, La Réunion, Comores et Seychelles. Appelée aussi la Grande île ou l’île rouge, Madagascar possède une richesse floristique impressionnante. Le dragonnier de Madagascar fait partie des plantes d’origine malgache qu’on peut trouver actuellement dans plusieurs pays de la planète. De plus, cet arbuste possède une propriété purifiante d’air lorsqu’elle est installée dans la maison.

Description du dragonnier de Madagascar

Originaire de la Grande île du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES, le dragonnier de Madagascar vit dans on pays d’origine et généralement dans les pays tropicaux. Elle appartient à la famille des Dracaenaceae. Cette plante arbustive possède plusieurs troncs de couleur brun clair qui sont ramifiés et disposés en étage. Chacun de ces troncs porte des touffes de feuilles longues qui retombent gracieusement. Le dragonnier de Madagascar peut atteindre jusqu’à une dizaine de mètres lorsqu’il arrive à l’âge adulte. On peut le cultiver comme plante d’intérieur sous une bonne température. En effet, il faut une température minimale de 18 °C pour planter cet arbuste venant de l’Île Rouge.

Le dragonnier de Madagascar fait partie des plantes d’intérieur les plus dépolluantes. Son installation dans la maison permet de décomposer les polluants que l’on trouve à l’intérieur de la maison. Cela peut s’agir, par exemple, du monoxyde de carbone, du benzène, du toluène, du xylène ou encore du trichloréthylène qui sont tous nocifs pour la santé. À Madagascar et dans les autres pays tropicaux, cette plante fleurit en larges épis apicaux ramifiés. Ses fleurs sont de couleur crème. Il existe des espèces bicolores qui possèdent des feuilles montrant une marge rouge et des rayures de couleur verte plus clair. Les espèces tricolores, quant à elles, disposent des feuilles rouges, vertes ou roses.

La culture et l’entretien du dragonnier de Madagascar

Cette plante originaire de la plus importante île du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES a l’avantage d’être facile à cultiver. Le dragonnier de Madagascar aime un sol drainant et humifère. Pours assurer son développement, il faut remporter la plante au moins tous les 2 ans dans un terreau ou un mélange de terreau et de terre de jardin. Elle demande également une exposition très lumineuse sans soleil direct et brulant. En tant que plante d’intérieur, le dragonnier de Madagascar supporte aussi une pièce sombre où il sera un peu plus malingre. Pour ne pas tuer l’arbuste, il faut éviter le surarrosage et laisser de l’eau stagner dans le pot. Ainsi, un arrosage par semaine est largement suffisant pendant la croissance, et une fois par mois en période hivernale. Il vaut mieux le laisser avoir soif que de l’arroser beaucoup trop souvent.

Si l’air est trop sec dans la pièce, on peut le vaporiser à l’eau de pluie deux fois dans la semaine. Au printemps et pendant l’été, il est conseillé d’enrichir d’engrais l’eau d’arrosage. Ainsi, le dragonnier de Madagascar peut grandir de 10 à 15 cm par an. Pour mieux comprendre la plantation ou voir de plus près le vrai dragonnier de Madagascar et découvrir les diverses espèces, il serait une bonne idée de faire un petit tour à Madagascar, son pays d’origine.

post a comment