Top
  >  Mayotte   >  Où se situe l’aéroport de Mayotte ?
aéroport de Mayotte

Que faut-il apprendre sur l’aéroport de Mayotte ?

Dans le cadre d’un projet de voyage dans l’Océan Indien, de nombreux voyageurs projettent d’atterrir à l’aéroport de Mayotte. Il semblerait que cette dernière fasse partie des destinations méconnues du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES. Pourtant, le pays se qualifie quand même comme un vrai joyau de la France.

Pourquoi miser sur le vol vers l’aéroport de Mayotte ?

Après leur atterrissage sur l’aéroport de Mayotte, les voyageurs peuvent déjà remarquer le confort qui les attend pour leur séjour. Sans parler seulement des parkings qui sont disposés pour les passagers et les visiteurs près de l’aéroport. En réalité, l’aéroport de Dzaoudzi-Pamandzi représente l’une des plateformes aéroportuaires principales des Comores. Il permet d’accéder à des vols domestiques hebdomadaires, mais aussi quotidiens. Ceux-ci peuvent comprendre des vols vers Moroni, Moheli et Anjouan. Il ne faut pas oublier la nouvelle aérogare qui comprend un terminal totalement modernisé. Celui-ci est le principal élément qui garantira le maximum de confort des voyageurs.

Que faire une fois arrivé à Mayotte ?

Prendre le vol pour atterrir à l’aéroport de Mayotte, c’est partir vers une destination de rêve. Bien entendu, Mayotte fait partie des îles du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES. Ce qui signifie que l’île française bénéficie idéalement d’un climat tropical sous lequel les vacanciers peuvent prendre plaisir en participant à différentes activités nautiques et terrestres. Coté mer, les visiteurs peuvent se perdre sur un lagon d’environ 1 500 km² et dans des eaux cristallines. Par ailleurs, les eaux translucides et turquoises permettent de découvrir diverses espèces de poissons tropicaux, les baleines à bosse, les dauphins ou encore les tortues. N’gouja et de Moya constituent les principales plages qui offrent l’occasion d’admirer le spectacle présenté par l’aquarium naturel.

Hormis l’exploration des fonds marins avec un tuba et un masque, le bout de France au sein du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES propose également d’autres activités intéressantes comme le snorkeling. Cette pratique a généralement lieu dans la passe en S. Après ce passage, il ne faudra pas manquer Saziley, une des plus grandes plages de Grande-Terre au sud de Mayotte. Cette plage se distingue notamment par son sable noir entouré de baobabs centenaires. À savoir que les tortues viennent souvent pondre aux pieds de ces derniers. Ce site serait idéal pour déjeuner autrement en dégustant du bon poisson ou poulet pour accompagner le riz.

Les activités sur terre

Côté terre, Mayotte propose un vaste choix de randonnées et d’excursions autant sur Grande-Terre que sur Petite-Terre. Une fois arrivés à l’aéroport de Mayotte, les vacanciers peuvent déjà envisager une journée sur Petite-Terre pour parcourir le lac de Dziani et le lac d’acide. Ce sera aussi une opportunité pour découvrir les plages de Moya, et en profiter pour s’émerveiller des pailles-en-queue survolant les beaux paysages rocheux avant de se camoufler dans les falaises. En ce qui concerne la visite de Grande-Terre, les visiteurs peuvent parcourir la route de Mamoudzou en voiture. Sur ce point, il convient de savoir que les vacanciers peuvent accéder à un service de location de voitures dès leur arrivée à l’aéroport de Mayotte. Ainsi, en profitant d’un excellent confort de voyage, ils pourront partir à la découverte des badamiers, des manguiers, des caféiers, d’ylang-ylangs, etc.

post a comment