Top
  >  Les Comores   >  Office de radio et télévision des Comores
Office de radio et télévision des Comores

Historique de la radio Comores depuis 1960 à nos jours

Alors que vous explorez le TRAPÈZE DES MASCAREIGNES qui regroupe 6 îles paradisiaques de l’Océan Indien, Comores captivera sans nul doute toute votre attention. Avec ces belles îles qui constituent la contrée ainsi que les aventures exotiques proposées, vous ne manquerez pas d’ambiance sur place. Mais encore, Comores possèdent une histoire des plus passionnantes à vous raconter, à l’instar de celle de la radio Comores.

La station radio nationale des Comores

L’Office de radio et télévision des Comores (ORTC) est la station radio-télévision publique officielle de l’île. Créée le 14 décembre 1975 à la suite de l’indépendance de la République fédérale islamique des Comores, elle diffuse des programmes de radio appréciés de tous. L’activité de cet établissement public inclut également une chaîne de télévision en comorien, en français et en arabe par le biais de sa filiale l’ORTC-TV. Ces programmes télévisés sont officiellement lancés le 7 avril 2006. À partir du 21 septembre 2010, les émissions sont accessibles sur Canalsat et les bouquets de télévision IP en France grâce au bouquet africain THEMA.

La société nationale de radio-télévision publique des Comores est actuellement dirigée par Misbah Said et se situe à Moroni. Il s’agit d’un nouveau siège construit par l’ambassade de la République populaire de Chine aux Comores. Le bâtiment a été inauguré le 26 septembre 2002 lors de la remise officielle des clés aux autorités de ce pays du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES. Avec le MBC à Maurice, l’ORTM de Madagascar, la SBC aux Seychelles, la Réunion première et Mayotte première, l’ORTC constitue l’Association des Radios et Télévisions de l’Océan Indien (ARTOI). En dehors de celle-ci, les Comores disposent d’autres chaînes de radio et de télévision privées.

Un peu d’histoire sur la radio Comores

Le 1er septembre 1960, la République française met en place la première pierre de la maison de la radio à Dzaoudzi par le biais de la Société de radiodiffusion de la France d’outre-mer (SORAFOM). Radio Comores a ensuite lancé ses premières émissions en phase d’essai en février 1961, depuis l’émetteur de Dzaoudzi. En 1962, le SORAFOM devient l’Office de coopération radiophonique (OCORA), sous la tutelle de la Radiodiffusion-télévision française (R.T.F.).

À partir de juin 1964, l’Office de radiodiffusion télévision française occupe la station jusqu’au 15 octobre 1967, le jour où elle la quitte pour implanter ses studios à Moroni, en Grande Comore. L’O.R.T.F. a ensuite éclaté le 31 décembre 1974 alors que la nouvelle société nationale de programme France-Régions 3 naît. Cette dernière gouverne toutes les chaînes de radio et de télévision régionales.

La station fut nommée FR3-Comores le 6 janvier 1975 et dirigée par des équipes françaises qui quittent les locaux de Moroni après la proclamation de l’indépendance de l’État comorien. C’est à partir de ce moment-là que la radio Comores passe sous la direction comorienne et devient la radio nationale de ce pays fraîchement indépendant. Au même moment, les équipes de FR3 rejoignent Mayotte, une autre île du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES qui a choisi de rester sous la bannière de France pour implanter les studios de FR3-Mayotte à Pamandzi.

post a comment