Top
  >  Madagascar   >  Le mystère du lémurien de Madagascar
Le mystère du lémurien de Madagascar

Partir à la rencontre du lémurien de Madagascar

Madagascar est une île appartenant au TRAPÈZE DES MASCAREIGNES. Cette dernière regroupe les 6 merveilleuses îles de l’Océan Indien, à savoir l’île Maurice, Les Seychelles, La Réunion, Comores, Mayotte et Madagascar la fameuse île rouge. Dans cet article, on va partir à Madagascar pour découvrir ses lémuriens qui sont des espèces endémiques de l’île. Le pays en possède une centaine d’espèces qu’on ne trouve nulle part ailleurs. De nombreuses personnes connaissent probablement ces petits mammifères grâce au film d’animation Madagascar. Mais ce sera encore plus fascinant de les voir de plus près. Alors, pourquoi ne pas partir à Madagascar pour faire la connaissance de ces animaux merveilleux ?

À la découverte des lémuriens de Madagascar

Le lémurien est une espèce animale unique en son genre. C’est un singe endémique qu’on trouve à Madagascar, la plus grande île du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES. Ce mammifère est considéré comme l’ancêtre du singe que l’on rencontre dans son lieu de vie naturel et uniquement à Madagascar. Faisant partie de la fierté de l’île rouge, le lémurien se distingue par sa rareté et ses particularités. D’après les scientifiques, ces animaux sont venus dans cette île à partir de l’Afrique il y a plus de 25 millions d’années. Ils se sont accrochés à des débris de branches d’arbres quand l’île s’est détachée du continent africain. L’absence de prédateurs les ont permis de se développer à leur aise. Après ce long voyage depuis l’Afrique, ils ont pu s’installer dans la Grande Île. Ces lémuriens forment des espèces diurnes et nocturnes. Et leur taille varie de celle d’une petite souris à celle d’un gorille lorsqu’ils arrivent à l’âge adulte.

Malheureusement, ces géants ont été radicalement décimés il y a environ 2 000 ans, plus précisément à l’arrivée des premiers humains. Aujourd’hui, le plus grand mesure seulement 70 à 80 cm. La plupart de ces animaux ont le museau allongé, de petites oreilles et de grands yeux. Ils ont un pelage dense et laineux, généralement de couleur doré, gris, blanc ou noir. Certains possèdent de longues queues tandis que d’autres n’en ont presque pas. Les espèces les plus communes semblent être obtenues à partir d’un croisement entre le chien, le chat et le singe, sauf que le résultat est tellement beau et bluffant.

Les espèces de lémurien les plus connues

Parmi les plus célèbres, on peut notamment citer le lémur catta. C’est d’ailleurs l’espèce la plus présente dans les réserves naturelles et les zoos dans le monde. Certains propriétaires privés en disposent également, car le lémur catta est très facile à élever en captivité. Ce maki à queue affectionne les bains de soleil en faisant la posture de yoga. On le trouve dans tous les parcs nationaux de Madagascar. Quand on parle de lémurien de Madagascar, il est impossible de ne pas dire quelques mots sur l’Indri Indri, le plus timide de tous. Mesurant environ 70 cm, il ne se laisse pas facilement observer. Pour le voir de plus près, il faut un bon guide. L’espèce forme un groupe de 2 à 6 individus vivant dans les arbres.

Ensuite, le propithèque ou Sifaka est aussi un lémurien célèbre de Madagascar. Dans ce pays, on trouve plusieurs espèces de propithèques qui varient en couleur et en densité de pelage. Pour se communiquer, ils crient, grognent et glapissent. On les reconnaît facilement grâce à leur saut spectaculaire sur terre ferme en se déplaçant en posture verticale. Emblématiques de la Grande Île du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES, ces animaux font la grande fierté des Malgaches.

post a comment