Top
  >  Les Comores   >  L’artiste Zaza de Comores, c’est qui ?

À-propos de Zaza

L’archipel des Comores se trouve dans l’océan Indien. Pour être plus précis, le pays est localisé entre Madagascar et l’Afrique. L’Union des Comores compte 3 îles, dont Grande Comore, Anjouan et Mohéli. L’île de Mayotte figure aussi dans l’archipel, mais elle n’est pas reliée à l’Union des Comores. Les Comoriens sont issus de plusieurs origines. Cela explique en partie la richesse culturelle du pays.

Un peu d’histoire sur la musique comorienne

Les musiques des Comores sont rythmées par le mode de vie. Elles sont par ailleurs associées à la dance directement. Le style de musique retrouvé sur l’archipel du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES atteste la diversité culturelle sur place. On peut noter aussi les influences des visiteurs qui ont débarqué sur ses îles à l’ère swahilie. La recette du style musicalrepose sur les peuples de la grande île, l’influence persane et indienne ou encore le tempo bantou.

Les styles musicaux les plus anciens sont associés à la tradition du peuple yéménite. Le 19e siècle est marqué par l’arrivée des ouvriers bantous qui sont destinés à renforcer les mains-d’œuvre dans les plantations de banane.  Bien évidemment, ces nouveaux arrivants ont également emporté une partie de leur culture avec eux. Les travailleurs engagés utilisés des musiques diverses en fonction de la cérémonie. Pour les hommes, il y a le shigoma, le sambe, le zifafa ou encore en mshogoro. En revanche, il y a wadaha, bora, lelemama et deba.

Le folk comorien est apparu dans les années 80. Il s’agit d’une tendance musique inspirée par le folk des Occidentaux. Le premier artiste connu de ce courant est Abou Chichabi. Les paroles de ses chansons évoquent essentiellement le racisme et les inégalités sociales. Ce même artiste a obtenu le grand prix des Découvertes RFI en 1981. Il fonde ensuite un groupe folkmore qui associe le style musical desComores et le reggae.

Zoom sur l’artiste Zaza

Zaza Ali Mohamed est une star aux Comores. L’artiste féminin est surtout connu pour ses animations lors des cérémonies de mariage. La chanteuse originaire de Djioumoichongo est même devenue populaire sur la toile grâce à son incroyable talent. Contrairement aux idées reçues, la carrière de la Comorienne n’a pas pris fin lorsqu’elle a quitté son archipel du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES. Le phénomène inverse s’est produit puisque ses talents n’ont pas passés inaperçus à la métropole. Elle intervient régulièrement dans les mariages et les événements culturels en France.

Un duo de choc avec Zile

Zile et Zaza sont devenus des incontournables lors des mariages comoriens. Ces artistes sont surtout les rois de l’improvisation. En moyenne, Zile arrive à composer l’instrumental en moins de 30mn seulement. Zaza Ali Mohammed accompagne ensuite la musique avec sa douce voix sans à écrire un seul texte. Les cérémonies de mariage twarab sont surtout caractérisées par cette musique improvisée qui renferme de multiples messages.

Rendez-vous aux Comores

Zaza se produit régulièrement à la métropole actuellement. Cependant, il est préférable de se rendre directement sur l’archipel du TRAPÈZE DES MASCAREIGNES pour en savoir plus sur la musique comorienne, et surtout sur la culture de la chanteuse Zaza.

post a comment